• Doctolib rachète la start up Tanker

  • Card image cap

    La licorne française collabore avec Tanker depuis 2019 pour chiffrer de bout en bout les données de santé de ses utilisateurs. Elle a décidé d’aller plus loin dans sa collaboration avec la start-up en procédant à son rachat.

    Un besoin de protection des données de plus en plus pressant

    Inexorablement, les cyberattaques ont augmenté ces dernières années. Dès lors, protéger les données médicales apparaît plus vital que jamais, dans un contexte épidémique qui dure depuis plus de 2 ans maintenant. Depuis le début de la crise sanitaire, Doctolib est devenue la plateforme incontournable pour se faire tester et vacciner. Le porte-drapeau de la French Tech dans l’e-santé a annoncé l’acquisition de la start-up Tanker, qui est spécialisée dans le chiffrement de bout en bout, afin de sécuriser les données transitant par ses services.

    Tanker a été fondée en 2015 et elle travaille avec Doctolib depuis 3 ans maintenant. Le président et le cofondateur de la licorne Stanislas Niox-Chateau explique que : “"L'acquisition de Tanker est l'évolution logique et naturelle de notre relation et nous pouvons être fiers qu'une telle technologie reste en Europe, alors que les leaders mondiaux technologiques l'avaient dans leur radar”.

    En matière de cybersécurité, Doctolib assure ses arrières avec Tanker, après avoir notamment connu quelques frayeurs par le passé. En effet, il y a deux ans, la plateforme avait dû faire face à une fuite de données concernant plusieurs milliers de rendez-vous médicaux. D’après elle, les données de santé n’avaient toutefois pas été consultées. Tout récemment, une enquête de France Inter avait assuré que le chiffrement des données qui circulent sur Doctolib s’avérait être incomplet. Dès lors, Amazon Web Services (AWS), l’hébergeur sélectionné par Doctolib, aurait accès à ces données. Néanmoins, quelques jours après cette article problématique pour Doctolib, le Conseil d’Etat avait décidé de blanchir la licorne tricolore. Bien que cela ait dû faire office de soulagement pour la plateforme, ses dirigeants ont bien identifié la menace qui pesait et ont donc décidé d’agir.

    Une acquisition nécessaire pour les projets à venir de la licorne de l’e-santé

    En ce début d’année, le rachat de Tanker vient renforcer l’approche de l’entreprise dans ce sens, alors qu’elle a annoncé vouloir investir 300 millions d’euros en 2022 pour améliorer les solutions existantes et développer de nouveaux services à destination des patients et des professionnels de santé. Par ailleurs, l’entreprise souhaite passer de 2 millions de prescriptions médicales dématérialisées chaque mois via sa plateforme à 6 millions d’ici à la fin de l’année. Des objectifs qui ne pourraient être qu’en résolvant et en assurant ses arrières en matière de cybersécurité. Le plan est en marche.



    https://www.lesnumeriques.com/pro/doctolib-s-offre-la-start-up-tanker-specialisee-dans-le-chiffrement-de-bout-en-bout-n175303.html