• [NEXT40] De la STARTUP NATION Ă  la BUSINESS NATION ! 🚀🏆

  • Card image cap
    Les équipes de Forinov ont eu l'opportunité de participer au France Digital Day, le rendez-vous des startups et licornes d'Europe. A cette occasion, Emmanuel Macron a annoncé son ambition pour la France : "25 licornes d'ici 2025" et la liste des Next40 a été dévoilée. Alors, au-delà de la référence évidente au CAC40, que représente le Next40 ? Qui sont ces fleurons de la French Tech ?
    Forinov propose de décrypter, en 5 questions clés, ce nouvel indice économique qui, comme le dit Jacques-Antoine Granjon, fondateur de Veepee, après le temps de la « start up nation » il faut rentrer dans la « business nation ».

    -> Qu’est-ce que le NEXT40 ?
    "Le Next40, c’est le CAC40 français des entreprises technologiques", résume Cédric O, secrétaire d'Etat en charge du Numérique. Cette initiative, initialement proposée par Mounir Majhoubi, regroupe les 40 startups françaises les plus prometteuses, 40 pépites françaises ayant un fort potentiel pour devenir des leaders technologiques de rang mondial. Le taux de croissance médian du chiffre d’affaires des entreprises du Next40 sur les 3 dernières années est de 158 %.
    Ces entreprises sont les premières d’un classement plus large de 120 startups en hyper-croissance (le « French Tech 120 »).

    -> Qu’est-ce que le NEXT40 implique ?
    Le NEXT40, et prochainement l’ensemble des 120 sociétés, bénéficieront d’une visibilité accrue, seront favorisées pour se joindre aux voyages officiels du président et des responsables gouvernementaux, et auront accès à un accompagnement des services et organismes publics (Urssaf, Cnil, Douanes, Inpi, etc.), pour accélérer notamment leur développement à l’international ou leur introduction en Bourse.
    « On estime qu’il est dans l’intérêt général du pays de faire émerger des champions internationaux » et donc de prêter une attention particulière à ces entreprises prometteuses, sans pour autant leur ouvrir de « passe-droits », a expliqué Cédric O à l’AFP. Si on prend l’exemple de l’Urssaf, il s’agit avant tout « de former et de mettre à niveau des entreprises qui ont grandi très vite et ont pu oublier un certain nombre de choses », a-t-il évoqué.
    Le NEXT40 prévoit par ailleurs d’augmenter de 30% leur nombre d’employés lors de l’année à venir.

    -> Comment ont été sélectionnées les startups du NEXT40 ?
    Pour être sélectionnées, les 40 entreprises de ce club restreint doivent avoir leur siège social installé en France, n’avoir pas été rachetées par un autre groupe ou introduites en Bourse, et remplir certains critères de performance économique.
    Ce sont, soit :
    - Les 7 licornes françaises actuelles (startups non cotées en bourse et ayant une valorisation d'1 milliard de dollars ou plus)
    - Les jeunes pousses ayant réalisé une levée de fonds supérieure à 100 millions d’euros sur les trois dernières années
    - Les startups ayant bénéficié des levées de fonds les plus importantes sur les trois dernières années
    - Les startups ayant un chiffre d’affaires supérieur à cinq millions d’euros pour le dernier exercice, avec une croissance annuelle moyenne d’au moins 30 % sur les trois derniers exercices.

    -> Qui sont les startups du NEXT40 ?
    DIVERTISSEMENT :
    - Deezer : un des leaders mondiaux du streaming audio
    - Devialet : Ă©quipements audios haut de gamme (amplificateurs et enceintes)
    - Voodoo : éditeur de jeux vidéo mobiles

    E-COMMERCE :
    - BackMarket : place de marché dédiée aux produits électroniques reconditionnés par des professionnels certifiés, vendus à des prix inférieurs de 30 à 70% au prix du neuf
    - HomeExchange : communauté mondiale d’échange de maisons
    - ManoMano : place de marché européenne en ligne dédiée au bricolage et au jardinage
    - Evaneos : marketplace dédiée aux voyages sur-mesure en ligne en Europe et Amérique du Nord
    - Recommerce Solutions : expert de la revente, du reconditionnement et de la reprise de smartphones
    - Veepee : plate-forme de ventes événementielles sur Internet, présente dans douze pays européens
    - Vestiaire Collective : place de marché de mode d’occasion haut de gamme et de luxe

    SERVICES :
    - Believe : services digitaux aux artistes musicaux indépendants (distribution audio et vidéo, promotion, marketing, etc.)
    - HR Path : accompagnement digital des entreprises dans la gestion des ressources humaines
    - Finalcad : start-up de la transformation numérique pour la construction, l’infrastructure, l’énergie et les concessions
    - Ivalua : suite de gestion financière
    - Klaxoon : plate-forme collaborative dédiée à la gestion de projet
    - Meero : plate-forme gérant la production de contenus audiovisuels pour les photographes du monde entier
    - Mirakl : solutions pour les entreprises souhaitant développer et lancer une place de marché
    - PayFit : solution automatisée de gestion de paie des processus RH pour les entreprises
    - Shift Technology : fournisseur de solutions de détection de fraude et d’automatisation de la gestion des sinistres, basé sur une technologie d’intelligence artificielle
    - Talentsoft : applications cloud de formation et de gestion des talents
    - Vade Secure : solution de défense prédictive de messageries email (phishing, spear phishing et malwares)
    - Wynd : plate-forme SaaS de commerce unifié permettant la vente, l’encaissement et la logistique omnicanal

    FINTECH :
    - Ledger : expert de la sécurité en matière d’applications de cryptomonnaies et de blockchain
    - October : plate-forme de prĂŞts aux PME
    - Younited Credit : plate-forme de prĂŞts en ligne pour particuliers et TPE/PME

    PUBLICITE :
    - Contentsquare : plate-forme d’optimisation de l’expérience digitale des entreprises
    - iAdvize : plate-forme conversationnelle pour le support client, l'e-commerce et le marketing
    - Sendinblue : solution de relations clients pour les entreprises, disponible sur le cloud

    AUTRES SECTEURS :
    - Alan : assurance européenne entièrement en ligne, à destination des entreprises et individus.
    - BioSerenity : créateur de solutions médicales connectées pour le diagnostic et monitoring des patients atteints de pathologies chroniques.
    - BlaBlaCar : large communauté de covoiturage longue distance au monde.
    - Blade (Shadow) : assemblage d'un ordinateur haut de gamme entièrement disponible dans le cloud pour les jeux vidéo.
    - Cityscoot : service européen de scooters électrique partagés pour des locations.
    - Contentsquare : plate-forme d’optimisation de l’expérience digitale des entreprises
    - Doctolib : plate-forme d'e-santé en Europe offrant prise de rendez-vous en ligne et téléconsultations.
    - Frichti : application de livraison de plats cuisinés maison, de plats de restaurants sélectionnés et de produits frais.
    - iAdvize : plate-forme conversationnelle pour le support client, l'e-commerce et le marketing.
    - JobTeaser : plate-forme intégrée connectant entreprises, établissements d’enseignement supérieur et étudiants et jeunes diplômés dans le monde.
    - OpenClassrooms : plate-forme d’éducation en ligne spécialisée dans la formation aux métiers de l’emploi du futur (développement web, UX design, data science, cybersécurité, etc.).
    - OVH : fournisseur de cloud hyper-Ă©volutif.
    - Sigfox : inventeur du réseau "oG", grand réseau IoT mondial connectant des appareils simples à Internet en maintenant au minimum les coûts et la consommation.
    - Ÿnsect : propose des solutions d’élevage et de transformation d’insecte en ingrédients premium pour les animaux.


    -> Quelle est l’ambition du NEXT40 ?
    La création de l’Indice NEXT40 est une réponse au souhait du Gouvernement que la France dispose de 25 licornes d’ici 2025. Les licornes sont ces startups valorisées à plus de 1 milliard de dollars. Il n’en existe que 7 à ce jour issues de l’hexagone à l’instar de Blablacar ou Doctolib. C’est deux fois plus qu’il y a un an mais bien trop peu pour tenir son rang, de sixième puissance mondiale, dans cette révolution numérique dominée par les géants du numérique étasuniens et asiatiques.
    Dans les 3 prochaines années, près de 5 milliards d’euros d’investissements institutionnels seront injectés dans des fonds français spécialisés sur la technologie.
    « 2 milliards d’euros dans des fonds de capital-risque spécialisés sur le segment du late stage (c’est-à-dire des levées de fonds entre 50 et 100 millions €) et 3 milliards d’euros pour des fonds gérés par des gestionnaires d’actifs spécialisés sur l’investissement dans les valeurs technologiques cotées » indique le ministère de l’Economie.



    https://forinov.com/blog/Article/NEXT40_De_la_STARTUP_NATION_a_la_BUSINESS_NATION__32.html