• Mastercard privilégie la startup Wirex pour se lancer dans la cryptomonnaie

  • Card image cap
    Mastercard a annoncé lundi avoir passé un accord avec un acteur des cryptomonnaies Wirex. Ce partenariat permet à la start-up britannique d'émettre des cartes de paiement en faisant partie du vaste écosystème Mastercard. Grâce à ce partenariat, Wirex devient la première plateforme conçue spécifiquement pour les cryptomonnaies à obtenir le statut de membre principal de Mastercard. "Notre vision a toujours été de donner la possibilité à tout le monde de bénéficier des avantages d'un monde où toutes les devises sont à égalité et ce partenariat est un pas dans la bonne direction", a réagi Pavel Matveev, le patron et cofondateur de Wirex. 

    Un marché porteur en développement

    Cette décision met en évidence une montée en puissance de la cryptomonnaie dans l'une des plus grandes sociétés de services financiers du monde. "Le marché des cryptomonnaies continue de gagner en maturité et Mastercard le fait avancer, en créant des expériences fiables et sécurisées pour les consommateurs et les commerces de l'économie numérique d'aujourd'hui", a affirmé dans un communiqué Raj Dhamodharan, vice-président à la direction chargé des actifs numériques, de la blockchain et des partenariats chez Mastercard. Il convient toutefois de noter que les cartes de paiement en cryptomonnaie ne sont pas nouvelles. L'année dernière, Coinbase a lancé sa propre carte en partenariat avec Visa, le principal concurrent de Mastercard. Et la société est récemment devenue un membre principal de Visa, ce qui lui permet d'introduire plus de fonctionnalités avec la carte et de la lancer sur de nouveaux marchés. 

    Wirex qui est cette startup ?

    Créé en 2014 et basé à Londres, Wirex, qui fonctionne essentiellement comme une banque en ligne, revendique plus de 3 millions de clients dans 130 pays. L’entreprise permet de "stocker, acheter et échanger instantanément de nombreuses devises aux meilleurs taux sur une application mobile centralisée." Forte d'une équipe de direction qui cumule plus de 40 ans d'expérience financière, la société se distingue par sa carte unique en son genre, qui permet aux consommateurs de payer en cryptomonnaie ou en monnaie traditionnelle, selon ce qui est le plus fort au moment de la transaction. Elle a lancé l'an dernier son propre jeton numérique, le Wirex Token (WXT) et propose à ses clients un programme de récompenses en bitcoins. 

    Des startups qui font de l’ombre à Facebook

    Visa et Mastercard, tout comme Paypal et eBay, ont en revanche quitté le projet de cryptomonaie Libra, qui avait été initié par Facebook et qui suscite des inquiétudes chez de nombreux régulateurs et gouvernements concernant la protection des données personnelles ou les risques de perte de souveraineté. Cette collaboration témoigne de l'attractivité des startups du fait, entre autre, de leur capacité unique d'adaptation de leurs offres et services. Cette flexibilité leur permet de répondre rapidement aux nouveaux besoins de grandes entreprises qui ont généralement plus de contraintes pour réussir à créer et proposer des solutions innovantes.