• Je choisis la French Tech : Un programme pour favoriser les collaborations Start-ups / Grands Groupes

  • Card image cap

    Le programme "Je choisis LA French Tech" est une initiative lancée par le gouvernement français en juin 2023, visant à doubler le recours aux solutions des startups par les grands acheteurs publics et privés d'ici 2027. Ce plan ambitieux, orchestré par la Mission French Tech en collaboration avec divers acteurs économiques et institutionnels, a pour objectif de favoriser

    Un programme pour favoriser les startups françaises

    L'initiative "Je choisis LA French Tech" est née de la volonté de renforcer l'intégration des startups françaises dans les processus d'achat des grandes entreprises et des administrations publiques. Lancé officiellement le 16 juin 2023, ce programme a rapidement mobilisé plus de 500 signataires et 80 partenaires institutionnels, dépassant les attentes initiales en termes de participation et d'engagement​​.

    Les principaux enjeux du programme sont d'augmenter la visibilité et l'usage des solutions innovantes proposées par les startups françaises. L'objectif est de doubler le recours aux startups par les grands acteurs publics et privés d'ici 2027, tout en renforçant les capacités d'innovation de ces acteurs et en stimulant l'économie française par l'innovation technologique​​.

    Un 1er bilan prometteur

    Au cours des douze derniers mois, 524 entreprises ont rejoint le programme "Je choisis LA French Tech", dont 20 % sont de grands groupes tels qu'Accor, Allianz, BNP Paribas, Carrefour, Engie, Orange, SNCF et Veolia. Parmi eux, huit grands groupes, dont CMA CGM, EDF, FDJ, Orange, ADP, SNCF, Axa et BPCE, se sont engagés à investir un total de 685 millions d’euros dans des solutions innovantes de startups d’ici 2027. Clara Chappaz, directrice de la mission French Tech, a souligné lors de VivaTech l'importance de ces investissements pour stimuler l'innovation.

    En parallèle, 87 partenaires institutionnels, tels que Bpifrance, Business France, France Digitale, et divers ministères, se sont également engagés à soutenir cette initiative. La dynamique de l'open innovation est ainsi renforcée, visant à intégrer davantage les solutions des startups dans les processus des grands groupes. En un an, 5 000 rendez-vous commerciaux ont été organisés, permettant à 2 000 startups de collaborer avec des prospects publics et privés, démontrant l'efficacité et l'impact du programme sur l'écosystème entrepreneurial français.

    L’Observatoire des relations entre start-ups et grands comptes

    Les premières collaborations du programme "Je choisis La French Tech" sont prometteuses pour atteindre les objectifs de 2027, mais il est crucial que les grands groupes intensifient leurs actions. Le manque initial de données sur les relations entre startups, grands groupes et acteurs publics a conduit à la création d’un observatoire en mai 2023, dirigé par Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises missionnées par la secrétaire d’État au Numérique. Cet observatoire compile une immense base de données de startups, croisée avec celles des directions achats des grands groupes et des acteurs publics.

    L'observatoire permet de mesurer la maturité des relations entre startups et grands comptes, d'identifier les bonnes pratiques et de repérer les obstacles à leur collaboration. Parmi les résultats, il apparaît que les achats auprès des startups sont en hausse. En 2022, 2,4 % des achats des grands groupes privés impliqués étaient destinés aux startups, contre 2,3 % en 2021. Les startups sont de plus en plus intégrées dans les panels d'achat des grands comptes, avec 41 % des répondants ayant déjà utilisé les services de startups et 14 % prévoyant de le faire dans l'année à venir. De plus, le risque perçu de collaborer avec des startups diminue, 53 % des grands groupes le jugeant désormais assez faible.

     

    Tout est prêt pour continuer de voir une évolution des collaborations entre les startups et des acteurs plus établis. Avec des engagements financiers solides, un réseau croissant de partenaires et des initiatives comme l'observatoire des relations startups-grands comptes, le programme "Je choisis LA French Tech" pose des bases robustes pour l'avenir. Les données et les retours montrent que les grands groupes commencent à intégrer de plus en plus les solutions des startups, réduisant les freins perçus et ouvrant la voie à plus d’opportunités pour les startups Made In France.