• Top 10 des startups à suivre en 2022

  • Card image cap

    Top 10 des startups à suivre en 2022

     

    Bye bye 2021, welcome 2022 ! Quelles sont les startups françaises qui vont se démarquer cette année ? Qui verra ses performances décoller ? Forinov recense, cette semaine, quelques-unes des jeunes pousses les plus prometteuses du moment. A vos carnets ! 

     

    Neoplants

     

    Date de création : 2018

    Secteur : GreenTech

    Ce qu’elle fait : Neoplants conçoit des plantes qui absorbent davantage de polluants dans l’optique d’assainir l’air intérieur.

    Pourquoi la suivre : Leurs produits seraient vingt fois plus efficaces qu’une plante classique, mais aussi plus écologiques que les purificateurs d’air qui consomment de l’énergie. Nous avons là, une vraie solution à un problème de santé publique, largement sous-estimé d’ailleurs, que ça soit dans la vie personnelle (emménagement dans un nouvel appartement) ou professionnelles (nouveaux bureaux). S’appuyant sur une technique scientifique reconnue, Neoplants a été incubé Saclay. Elle commercialisera ses produits à partir de cette année.

     

    Sunday

     

    Date de création : 2021

    Secteur : Fintech

    Ce qu’elle fait : La crise sanitaire a accéléré les usages numériques. Créée par les fondateurs du groupe de restauration Big Mamma, Sunday a surfé sur ce postulat pour participer à la démocratisation de l’usage du QR code sur les tables de restaurant pour consulter le menu et régler l’addition. Sa solution permet aux restaurateurs de gagner du temps à chaque service – 15 minutes par table, selon celle-ci, qui assure également que les pourboires destinés aux serveurs seraient 40 % plus généreux et que le panier moyen est serait 12 % plus élevé avec son application.

    Pourquoi il faut la suivre : « Le moment de la transaction reste un point de douleur pour les restaurants. L’équipe doit aller jusqu’à la caisse, entrer le numéro de la table, sortir l’addition et ramener le TPE jusqu’au client attablé. C’est loin d’être efficace. L’entreprise a une vision excitante : devenir un réseau de paiement BtoC présent sur différentes verticales (restaurant, hôtellerie…).

     

    Swan

     

    Date de création : 2019

    Secteur : Fintech

    Ce qu’elle fait : Swan cherche à démocratiser l’accès aux services bancaires grâce sa solution par API qui permet d’intégrer des comptes, cartes bancaires et IBAN en marque blanche. Sa promesse aux entreprises SaaS, places de marché et FinTech : la possibilité de déployer rapidement services et produits bancaires au sein de leur propre produit.

    Pourquoi il faut la suivre : La solution de Swan, basée sur des APIs, offre des comptes, cartes et IBAN à ces sociétés à travers l’Europe. La startup permet à ses clients de devenir la banque de leurs propres clients en quelques heures – sans aucune infrastructure bancaire. L’entreprise a comme mission de devenir le moyen le plus simple pour les entreprises d’intégrer des services bancaires à leurs produits.

     

    Beem Energy

     

    Date de création : 2019

    Secteur : Energie

    Ce qu’elle fait : Des panneaux photovoltaïques en kit, dédiés à l’auto-consommation d’électricité. Ils sont distribués en ligne, sur le site de l’entreprise mais aussi dans des enseignes de bricolage (Leroy Merlin) ou d’électronique (Boulanger) grand public. Les kits de Beem Energy sont relativement simples à installer. La startup a vendu 2000 kits en un an de commercialisation et espère doubler voire tripler ce chiffre en 2022.

     

    Pourquoi il faut la suivre : Avec la forte augmentation du prix de l’énergie, les consommateurs prennent conscience que les pouvoirs publics ne pourront pas contenir l’inflation indéfiniment. Le produit a un double impact en matière de transition énergétique : non seulement il permet de recourir à des énergies renouvelables mais lorsqu’on consomme de l’énergie qu’on a soi-même produite, on fait plus attention à limiter sa consommation. En 2022, Beem Energy va continuer de se développer dans de nouveaux réseaux de distribution et se déployer dans d’autres pays où l’énergie est plus chère qu’en France, comme en Allemagne, mais aussi où il y a plus de soleil, comme en Italie et en Espagne.

     

    Domissori

     

    Date de création : 2016

    Secteur : Services

    Ce qu’elle fait : Domissori propose une solution de garde d’enfants éducative à domicile, inspirée de la philosophie Montessori. Essentiellement active dans les quartiers défavorisés d’Île-de-France, d’Auvergne-Rhône-Alpes et de La Réunion, la startup est agréée par l’État et s’adresse aux enfants de 0 à 12 ans. Domissori encourage les familles à mettre en place la garde partagée, qui consiste à rassembler des enfants de familles différentes à un même domicile pour qu’ils profitent ensemble des ateliers et activités proposés par l’intervenant.

     

    Pourquoi il faut la suivre : Domissori a un véritable impact social et une forte croissance. Son but est de démocratiser l’accès aux pédagogies alternatives au plus grand nombre. Afin de lutter contre les inégalités en matière éducative et favoriser l’épanouissement de chacun. En plus de son impact social, Domissori s’attaque à un marché important à challenger en apportant une solution inédite.

     

    Join Stories

     

    Date de création : 2017

    Secteur : Martech

    Ce qu’elle fait : Join Stories facilite la gestion et la création de campagne de communication et marketing des entreprises sur leur site ou leurs réseaux sociaux. Son logiciel permet de créer des web stories en quelques minutes à partir de modèles pré-designés, de les publier et d’analyser leurs performances. La startup s’adresse autant aux entrepreneurs de l’e-commerce qu’aux agences de communication et qu’aux pôles social media. Elle compte parmi ses clients, des sociétés comme Carrefour, TF1, Marmiton ou encore l’Agence Marie-Antoinette.

    Pourquoi il faut la suivre : C’est l’ère du ‘social live marketing’ et du ‘social shopping’. L’usage des réseaux sociaux se développe dans tous les domaines, notamment dans le marketing et la vente. On observe une démocratisation des stories qui sortent des réseaux sociaux pour être utilisées par les marques, directement sur leurs pages produits, afin de proposer à leurs utilisateurs des contenus plus intéressants, qui ne sont pas figés. Cela permet de renouer avec leur communauté…

     

    Masteos

     

    Date de création : 2019

    Secteur : Proptech

    Ce qu’elle fait : Masteos a développé une application qui permet aux particuliers d’investir dans l’immobilier, de déléguer leurs travaux de rénovation, d’organiser l’ameublement de leur bien et d’en gérer la location. En somme, Masteos cherche ainsi à effacer tous les points de friction qui empêchent souvent de franchir le pas de l’investissement locatif.

    Pourquoi il faut la suivre : Masteos propose une solution d’investissement locatif clé en main comprenant la due diligence, l’aide à la structuration bancaire du projet et un accompagnement sur la partie notariale. En France, l’investissement locatif est très développé mais aujourd’hui, on observe que beaucoup de Parisiens ne peuvent plus acheter. Masteos contribue à retirer toutes les difficultés persistantes. En moins de 12 mois, l’entreprise a réussi à conclure 250 ventes et passer de 20 à 150 salariés. Elle connaît une croissance impressionnante…

     

    Rosaly

     

    Date de création : 2019

    Secteur : Fintech

    Ce qu’elle fait : Rosaly fluidifie l’accès au salaire et apporte des conseils et de l’éducation budgétaire. Via une application mobile, la startup permet aux salariés d’accéder à leur salaire au fur et à mesure du mois et ainsi d’aborder plus sereinement les fins de mois et d’éviter des solutions de financement comme les prêts à la consommation ou le découvert bancaire. Côté employeur, Rosaly permet d’améliorer l’image de marque de la société, de réduire l’absentéisme et le turnover des employés.

    Pourquoi il faut la suivre : Un tiers de la population aujourd’hui n’est pas en mesure de financer des dépenses inattendues représentant 5% de leur salaire – un niveau de résilience qui menace de s’empirer avec l’augmentation du travail à temps partiel et du ratio dette/revenue des ménages. Quand en Europe continentale l’acompte sur salaire est peu connu – malgré le fait qu’il soit un droit en France – il est très répandu aux Etats-Unis où des solutions comme DailyPay ou Earnin ont réussi à s’imposer. Notre sentiment est que l’adoption de solution d’acompte sur salaire et de solution de bien être financier va s’accélérer en Europe Continentale dans les prochaines années et que Rosaly, avec sa rapidité d’exécution, sa vision produit ambitieuse et son équipe expérimentée, est bien positionnée pour gagner une part du marché.

     

    WeTradeLocal.io

     

    Date de création : 2017

    Secteur : Logistique

    Ce qu’elle fait : WeTradeLocal est une plateforme tech permettant de connecter des unités de production agricole locales de toute taille avec des unités de transformation artisanales indépendantes et des moyens logistiques de distribution décarbonés. Sa marque Fleurs d’ici, qui opère en BtoB comme en BtoC, propose des fleurs locales et de saison.

    Pourquoi il faut la suivre : WeTradeLocal.io participe à l’émergence d’un système agro-alimentaire renouant avec la fertilité des sols, renforçant la biodiversité et sécurisant l’équation économique de tous les acteurs de la chaîne, afin de proposer des produits qualitatifs et durables répondant aux attentes des consommateurs. La consommation mondiale de fleurs coupées est estimée à un montant de 30 milliards d’euros par an, l’Europe et l’Amérique du Nord étant les principaux marchés. WeTradeLocal compte déjà plusieurs dizaines de milliers de clients particuliers, plus de 300 fleuristes et 500 producteurs partenaires répartis sur tout le territoire, plus de 200 clients entrepris, dont LVMH, Orange, le consortium Stade de France ou encore le Conseil Régional d’Ile de France.

     

    VeriQloud

     

    Date de création : 2017

    Secteur : Deeptech

    Ce qu’elle fait : VeriQloud développe des solutions de cryptographie quantique pour garantir la sécurité des données à long terme. Leur technologie permet de sécuriser les communications, le stockage et les calculs dans le cloud avec des garanties que les données resteront sûres pendant plusieurs décennies.

    Pourquoi il faut la suivre : Les réseaux de communication quantique connaissent une forte croissance à l’échelle mondiale. VeriQloud est l’un des rares acteurs à maîtriser cette technologie en Europe. Ses produits s’adressent à des clients variés qui ont des besoins importants en termes de sécurité : gouvernements, santé, finance, télécoms. Contrairement à d’autres technologies quantiques, la technologie développée par VeriQloud est fonctionnelle et sera déployée sur les infrastructures de Deutsche Telekom dès cette année.

     

    Les propos ont été recueillis par Maddyness et sont ceux de huit investisseurs et investisseuses qui vous dévoilent les tendances pour cette belle année à venirStanislas Lot (Daphni), Sophia Martin (Raise), Philippe Botteri (Accel Partners), Olivier Mathiot (2050), Maximilien Bacot (Breega), Fanny Picard (Alter Equity), Lucile Cornet (Eight Roads) et Emily Meads (Speedinvest). 



    https://www.maddyness.com/2022/01/03/liste-startups-a-suivre-2022/