• 5 structures à connaître qui facilitent la vie des étudiants entrepreneurs

  • Card image cap

    De plus en plus d’étudiants ou jeunes actifs, souhaitent se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Il n’est pas facile de se lancer dans ces péripéties seul(e).

    Pour accompagner ses jeunes ambitieux, de nombreuses structures ont vu le jour afin de simplifier le projet de création ou de reprise d’entreprise pour ce public ainsi que différents types d’accompagnement sont disponibles selon les nécessités de chacun. Forinov vous présente cinq d'entre eux.

     

    Pépite : Un réseau de référence pour l’entrepreneuriat étudiant

    Créé en 2014, et supervisé par le Ministère de l’Education et de la Recherche, le réseau Pépite rassemble 33 centres d’entrepreneuriat répartis sur l’ensemble du territoire français. Il est particulièrement intéressant pour les étudiants puisqu’il permet l’attribution du statut national Étudiant-entrepreneur. Ce statut apporte une vraie reconnaissance aux jeunes porteurs de projets, ainsi que de nombreux avantages pour combiner l’entrepreneuriat avec leur cursus actuel.

    Chaque étudiant-entrepreneur peut bénéficier d’un accompagnement sur mesure, comprenant un mentorat personnalisé, l’accès à un important réseau et à des espaces de coworking ou encore une substitution de stage. Pépite propose également de l’aide au financement via des concours et subventions accordés aux projets étudiants.

     

    Moovjee : le mouvement dédié aux étudiants qui souhaitent entreprendre : 

     

    Autre réseau de référence, Moovjee a pour mission de permettre à chaque jeune entre 18 et 30 ans qui le souhaitent, de créer ou reprendre une entreprise pendant sa formation. À travers un suivi individualisé et ultra-personnalisé, le mouvement propose d’attribuer un mentor à chaque aspirant entrepreneur, pour le guider tout au long de son projet. Cette relation privilégiée entre l’étudiant et son mentor a permis d’accompagner déjà plus de 1.600 entrepreneurs, et facilite le pas vers la création d’entreprise en confiance et en toute sécurité. Le mouvement propose également l’accès à un solide réseau et des évènements de networking partout en France, mais aussi le prix Moovjee, concours d’exception pour challenger son projet et obtenir des financements supplémentaires.

     

     

    Les chambres de commerce et l’industrie (CCI) :

    Afin de bénéficier d’un accompagnement au plus proche des communes, et de conseils sur tout projet de création d’entreprise, cet acteur plus “traditionnel” est souvent méconnu des jeunes, mais reste pourtant central pour les entrepreneurs en herbe. Les CCIs permettent notamment d’obtenir de l’aide au financement et réalisent de nombreuses formations à destination des porteurs de projet.

    À travers des ateliers, il est également possible de conforter sa fibre entrepreneuriale ou de disposer d’un entretien avec un conseiller afin d’orienter les entrepreneurs dans leur démarche. Les CCIs représentent une excellente opportunité de questionner la pertinence d’un business plan ou obtenir des contacts avec des experts pour les formalités administratives et juridiques.

     

    French Tech : 

    Symbole emblématique de l’écosystème startup en France, la French Tech contribue également aux projets portés par des étudiants. Elle met à disposition des jeunes de nombreux programmes d’initiatives entrepreneuriales par région, tels que “Le Grand défi des étudiants”, ou encore “Lyon Startup” par exemple. Ces programmes incitent les étudiants à tenter l’aventure entrepreneuriale via un parcours de découverte mélangeant formation et construction d’un projet.

    Elle a aussi déployé un dispositif inédit pour les étudiants, le French Tech Tremplin, qui permet d’accompagner des projets portés par des jeunes en situation de précarité sociale ou économique. Selon certains critères d’admission, il est possible d’être sélectionné pour des périodes d’immersion et de développement de son projet, comprenant des séances de formation, de mentorat et des rencontres.

     

    Les incubateurs au sein des établissements académiques :

    Que ce soit en école ou à l’université, certains étudiants ont parfois la chance de disposer d’un incubateur au cœur même de leur établissement. Ces dispositifs sont particulièrement intéressants puisqu’ils sont proposés au plus proche des lieux de formation et présentent des conditions particulièrement intéressantes pour les jeunes entrepreneurs.

    Vous souhaitez découvrir et contacter tous les incubateurs présents sur Forinov ? Retrouvez notre annuaire de partenaires

    En effet, l’accompagnement est souvent dispensé par des enseignants de l’établissement et peut être rattaché au cursus sous certaines conditions. Beaucoup sont flexibles, faciles à intégrer et dispensent un accompagnement de qualité à leurs étudiants. Certains sont également ouverts à des membres externes à l’école.

     

    Quelle que soit la situation, il existe un accompagnement pour tout étudiant ou jeune actif souhaitant porter un projet de création d’entreprise. Pour les étudiants ou jeunes diplômés, les structures sont nombreuses et guident au quotidien les jeunes entrepreneurs, tout en leur permettant de conserver les nombreux avantages conférés par le statut d’étudiant.

     



    https://www.maddyness.com/2022/09/19/structure-entrepreneuriat-etudiant/